en | fr

Le Diagnostic territorial partagé

Dijon, France
0

Le diagnostic territorial partagé : Le territoire comme une base de connaissance 


L'espace géographique doit être considéré comme un espace à enjeux, qui doit être porté à la connaissance des acteurs afin de permettre la décision, vers l’action, qui ne doit pas être uniquement centrée sur le recueil des besoins des usagers, mais doit aussi inclure les potentialités socio-économiques, environnementales locales. Les travailleurs sociaux sont des passeurs qui interviennent sur le «dernier mètre», leur expertise est extrêmement fine et peu généralisable, d’où cette difficulté pour établir des diagnostics.

Il s’agit de «relier les questions à partir de l’être humain (…) et de dégager l’unité complexe de l’homme», comme le dit Edgar Morin (Morin, 1995). Si l’entrée privilégiée des travailleurs sociaux est l’individu, le groupe, la famille, force est de constater qu’ils s’inscrivent dans un cadre spatial, temporel et organisationnel qui détermine la majorité de leurs actions. Ils vont donc, en connectant différentes informations à différentes échelles (temps, espace, organisation), représenter le système en lien avec une problématique donnée, en l’occurrence maintenant axée sur des dimensions sociales afin de se mouvoir dans des initiatives et dans des environnements processuels par nature chaotiques (Mondolfo, 2001). Ils doivent, pour ce faire, comprendre le fonctionnement d’un territoire par l’observation directe et le partage d’informations, le replacement spatial et temporel (diagnostic territorial), la réalisation d’études complémentaires permettant de tester des intuitions et de formuler des propositions en rapport avec un/des projet(s). 


Le territoire doit être assimilé à un système 

«C’est un système complexe dont la dynamique résulte de boucles de rétroaction qui lient un ensemble d’acteurs et l’espace géographique qu’ils utilisent, aménagent, gèrent en fonction de la perception qu’ils en ont, et d’un ensemble de lieux qui vont faire plus ou moins sens dans le temps. »


Le territoire est composé de 5 sous-systèmes en interrelation  

- Spatiale (le sous-système de l’espace géographique) ;

- Idéelle (le sous-système des représentations) ;

- Organisationnelle (le sous-système des acteurs) ;

- Situationnelle (le lieu comme incarnation du système) ;

- Temporelle (l’évolution du système).


Des grilles de lecture sont nécessaires pour structurer le regard :

- L’espace géographique ;

- Le temps ;

- Les représentations ;

- Les jeux d’acteurs ;

- Les lieux en jeu/enjeux. 


Le diagnostic territorial n’est pas un état des lieux

- Un diagnostic est un temps de partage ;

- Un diagnostic s’inscrit dans une communauté de destin ;

- Un diagnostic doit permettre de dégager des enjeux ;

- Un diagnostic est au croisement de différentes disciplines (sociologie, sociologie des organisations, psychologie, géographie, histoire, sciences politiques, écologie ) ; 

- Un diagnostic est au croisement des regards de tous acteurs du territoire.


Si nous voulons développer une culture participative, une citoyenneté active et le volontariat, il nous faut associer les personnes concernées et impliquées par toute situation/problème, dès la phase diagnostic. Sans cette association, nous n'appréhendons ni  la complexité de la réalité , ni le potentiel des ressources humaines et sociales qui peuvent concourrir à son amélioration.  Le diagnostic territorial partagé   créé le cadre et les conditions pour croiser les regards et expertises pluriels,  co-construire une connaissance partagée et des réponses en phase avec la réalité du problème.